• Notre avis
  • Détails produits
  • Fournisseur
  • Avis clients

Entre confiserie et pâtisserie


Sachet contenant 10 véritables Calissons de Aix. Cette friandise est à la frontière entre les arts des confiseurs et des pâtissiers. Elle appartient néanmoins au monde du massepain (pâte d’amandes et de sucre, parfumée selon l’envie). Le Calisson d’Aix est une délicieuse, tendre, incomparable, délicate et unique friandise à la pâte d’amande. Ce calisson est de grande qualité, craquant, dessous entre pâte et glaçage au sucre, moelleux au coeur et délicieusement parfumé. Une très belle confiserie recommandée par l'équipe de Sucreetfruit !
 

Ingrédients : Fruits confits (melon et écorce d'orange), sucre, sirop de glucose, amande, blanc d'oeuf réhydraté, pain azyme. Peut contenir des traces de soja, noisettes, laitI

Conservation : Au sec et à l’abri de la lumière.

A consommer de préférence avant : Voir dans l’emballage.

Cette délicate confiserie de fête a son histoire : 

Il faut remonter au Moyen-Age, en Italie pour lire un premier texte daté de 1170 qui fait référence à la recette. On décrit comment les habitants de Padoue, célèbre pour ces douceurs, se délectaient d’un gâteau fait de farine et d’amandes et qui portait le nom de « Calisone ». Un siècle plus tard, nouvelle référence  à Venise où on décrit les Vénitiens lors de fêtes de Notre Dame Sainte Marie « donnant des calisons as dames et as damoiselles ». Il semblerait qu’il s’agissait d’une confiture dont l’amande serait l’ingrédient  principal. Dès lors le calisson est associé à la fête. Il est empreint d’une connotation religieuse et les moines italiens en assuraient la fabrication. On le trouve en France officiellement à l’occasion du mariage de René d’Anjou Comte de Provence et Roi de Naples avec Jeanne de Laval en 1473. Le calisson fût comme en Italie associé au rite de l’Eglise Catholique et distribué à Noël, à Pâques, et 1er septembre, les calissons étaient bénis et distribués aux fidèles dans des vases d’église dit « Calice » d’où une hypothèse sur l’origine du nom.

Cruzilles.jpg


La société Cruzilles est spécialisée dans le traitement des fruits. C’est donc, selon  la signification étymologique première, une véritable confiserie.

Ce qui caractérise la démarche de cette PME (moins de 100 salariés)  c’est  la recherche de la qualité voire de la perfection en commençant par la sélection des fruits.


Le travail des fruits par l’action de confire est une très ancienne tradition Auvergnate. Ceci s’explique par l’existence d’une production locale abondante, diversifiée et de qualité. Dès le XV° siècle on trouve trace de cette activité qui propose ses produits jusque dans la capitale du Royaume de France. Le XIX° marque l’apogée de cette production qui trouve un relais avec l’activité thermale de la région. Cruzilles est la dernière entreprise qui perpétue cette histoire. Nous faisons le pari que de l’obsession de la qualité qui anime cette belle entreprise française et qui n’est rien d’autre que  l’obsession de la satisfaction de ses clients lui permette de continuer encore longtemps cette belle histoire.

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donner votre avis
Calissons

Calissons

Sachet de 10 véritables calissons. Cette confiserie dont on situe l'origine à Aix est réalisée par Cruzilles, Maître confiseur depuis 1880.

  • Belle spécialité provençale
  • Le "chic" de la confiserie
  • A mettre sur la table en décor-à-manger
Donner votre avis

Calissons

Cruzilles Maître Confiseur
Sachet de 10 véritables calissons. Cette confiserie dont on situe l'origine à Aix est réalisée par Cruzilles, Maître confiseur depuis 1880.

  • Belle spécialité provençale
  • Le "chic" de la confiserie
  • A mettre sur la table en décor-à-manger

Plus de détails

7,11 €
H.T. : 5,92 €

Paiement et livraison
  • Paiement : 100% sécurisé
  • Livraison : So Colissimo, La Poste avec suivi du colis
  • Délais de livraison : 48h / 72h

“je vous ai apporté des bonbons, parce que les fleurs c'est périssable
puis les bonbons c'est tellement bon, bien que les fleurs soient plus présentables”
Jacques Brel